Nicolas HENRY

Né en 1978, en France. Vit et travaille à Paris.

Nicolas Henry est diplômé des Beaux Arts de Paris. Il a été formé dans l’industrie du cinéma en tant que réalisateur de films à l’Emily Carr Institute of Art and Design à Vancouver, Canada.

Parallèlement à une carrière d’éclairagiste et de scénographe dans le spectacle (musique, danse contemporaine et théâtre), il a parcouru le monde pendant trois ans en tant que réalisateur pour le projet « 6 milliards d’autres » de Yann Arthus-Bertrand, il en a assuré la direction artistique lors de l’exposition au grand Palais au début de 2009.

Il poursuit son travail personnel, parcourant le monde afin de réaliser une série de portraits des ancêtres du monde entier « Les cabanes de nos grands-parents » (Editions Actes Sud), mélangeant installations plastiques et portraits photographiques. Ses travaux mixant photographies, sculptures ont été exposés dans le monde entier de New York au Japon, Népal, Nigéria, Corée, Argentine…
Le film « Comfortably Lost » (2011) du réalisateur Quentin Clausin est basé sur l’histoire de ce théâtre vivant.

Il est présent aux rencontres d’Arles en 2014 et 2016, cette même année, il a été récompensé par le prix Popcap’16 pour la photographie africaine. Son nouveau livre sur les communautés à travers le monde « Contes imaginaires autour du monde – World’s in the making » sort en 2016 aux Editions Albin Michel, il reçoit le prix Méditerranée du livre d’art 2017.

 

106-helicoptère-port resolution-tanna-7778 - copieLes Cabanes de nos grands-parents

La série de photographies “Les cabanes de nos grands-parents” nous entraîne à la rencontre des Anciens à travers le monde, de la France au Vanuatu en passant par l’Inde, le Brésil, le Maroc ou encore la Nouvelle-Zélande et la Suède. Depuis cinq ans, Nicolas Henry a réalisé quatre cents portraits dans une trentaine de pays. Notre monde est aujourd’hui dominé par l’image de la jeunesse, et celle d’une réussite sociale formatée. Le projet des cabanes de nos grands-parents part du désir de reconstruire un lien positif avec les Anciens.

 

bateau terre 2915 - copie 2_1000dpiCabanes Imaginaires autour du monde

 

Une photo, c’est un lieu et des hommes. Découvrir et tenter de comprendre un contexte, des habitants, une vie locale, tel est le dessein de l’artiste. À l’écoute d’anecdotes individuelles, de rêves ou de colères collectives, de difficultés quotidiennes ou d’initiatives transformatrices, Nicolas Henry fabrique un univers autour d’un récit qu’on lui a conté et en propose une résolution plastique.

 

 

Supershaktiman 1Supershaktiman

Depuis l’avènement de la photographie et de la gravure, l’Inde a accueilli de multiples formes de collage et d’ajouts d’éléments plastiques sur ces images, bijoux, costumes, métal… Nicolas Henry a travaillé avec une équipe de Jaipur pendant un mois afin de créer une série unique de 60 tirages nous contant une aventure extraordinaire.

 

 

 

 

Expositions personnelles


2017 DuSable Museum of African American History, Chicago

2016 Parcours extérieur sur la coulée verte de Nice, Centre dramatique national de Nice.
2016 « The Noa Arck », exposition permanente à « The Farm », Collection Ritou and Surya Singh, Jaipur, Inde
2016 « The Tikihawa Chandelier », installation d’un mobile géant pour l’architecture du lycée français de Chicago
2016 Contes autour du monde, parc de champagne Reims
2016 Contes autour du monde, Médiathèque et cité des sablières, Neuilly sur Marnes

2015 Parcours d’une centaine d’images dans la ville de Bonifacio, Corse
2015 Exposition pour la COP 21 mixant photographie et performance avec la compagnie de cirque SHAM, Le Bourget
2015 Galerie Jinsun, Corée

2014 Domaine National de Saint Cloud et Musée des Avelines
2014 12 Drouot, à l’occasion de Paris-Photo.
2014 Musée Goeun de la photographie de Busan, Corée du sud
2014 Alliance française de Daejeon et de Gwanju, Corée du sud

2013 Ark Galerie, exposition extérieure dans le quartier historique de Patan, Népal
2013 Espace de l’ENCRE, Cayenne, organisé par la région Guyane
2013 Casa diversidad del mundo, Buenos Aires, Argentine

2012 Exposition en Gare d’Avignon TGV organisée par Gare et connexion
2012Galerie 1164, Paris

2011 « Wall for » projection d’images géantes sur les falaises de Cassis

2010 Projection à la Fondation d’entreprise Ricard et au Palais de Tokyo

 

Expositions collectives


2017 « Vers L’autre », Commissariat Blandine Roselle, Maison Populaire – Montreuil

2016 « Tear My Bra », Rencontres internationales de la photographie, Arles
2016 Nuits des images, musée de l’Elysée, Suisse
2016 Prix POPCAP’16 pour la photographie contemporaine Africaine
2016 « Chroniques Nomades », Abbaye Saint Germain, Auxerre

2015 Biennale Urbi & Orbi, Sedan

2014 Lagos Photo Festival, Nigéria
2014 Centre culturel André Malraux, résidence la Capsule, Le Bourget
2014 Espace culturel Maurice Utrillo, Pierrefitte
2014 Château de la doucette, Drancy

2013 KG+, festival off de Kyotographie, Kyoto, Japon,
2013 Espace culturel Municipal Michel Simon, Scène de théâtre de Noisy le grand

2012 Installation plastique, Ateliers SNCF, Rencontres Internationales de la photographie d’Arles
2012 Eglise Sainte Catherine et Eglise Saint André, Lille
2012 Mois Européen de la Photographie, Eglise St Merri, Paris
2012 Biennale d’architecture de Bourgogne, Prieuré de la Charité sur Loire,
2012 Festival Photsoc, Sarcelles.

2011 Festival Photomed, Sanary
2011 Festival Peuple et Nature, La Gacilly

 

Publications


Monographie « Les cabanes de nos grands parents », Editions Actes Sud, 2011.
Monographie « Cabanes imaginaires autour du monde », Editions Albin Michel, 2016.

 

Films et installations vidéo


Réalisateur du projet « 6 milliards d’autres » de Yann Arthus-Bertrand,
Directeur artistique de l’exposition au Grand Palais, Paris, 2005-2008.

Sortie aux Etats-Unis du long-métrage « Confortably Lost » par le réalisateur Quentin Clausin, film de fiction sur le projet « les cabanes de nos grands parents »

 

Eclairagiste et scénographe


« Gueules cassés », mise en scène Anthony Leroy et Sandra Moubarak, scène nationale d’Amiens, 2015
« L’Odyssée » d’après Homère, mise en scène Claude Buchwald, MC93, Abbaye d’Ardenne, théâtre de la tempête , 2004
« La voie est libre » aux Bouffes du Nord, 2004
« Le vrai faux mariage de la caravane passe », Cabaret sauvage, Bataclan, 2000-2005

 

Formation


Diplôme des Beaux Arts de Paris (2004)
Diplôme de l’Ecole Nationale Supérieur d’art de Cergy (2002)
Emily Carr institut of Art and Design, Section Cinéma, Vancouver, Canada (2003)